Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Expression des élus de la majorité

//

Faire entendre sa voix

Magazine n° 147 juillet-août 2017

La réalité de notre gestion

Nous avons voté le compte administratif 2016 de notre Ville au conseil municipal du 19 juin dernier. Ce compte administratif exprime la réalité de la gestion rigoureuse et responsable de notre collectivité. Il reflète aussi la méthode très structurée que nous avons voulue, et les efforts consentis par l’ensemble des agents municipaux pour parvenir au résultat que nous avons présenté et dont voici les principaux points :

  • baisse réelle des charges de fonctionnement de 1,5 % par rapport à 2015 avec une maîtrise totale de la masse salariale (augmentation 0), baisse de 6,8 % des charges à caractère général,
  • baisse de 6,7 % des autres charges de gestion,
  • baisse de 19,2 % des charges financières grâce à la maîtrise de l’endettement
  • Maintien d’une politique d’investissement ambitieuse avec 4,2 M€ consacrés à des travaux et des actions développées dans tous les secteurs au service de toutes les générations de Sébastiennais.

Voilà les vrais résultats de notre gestion, n’en déplaise à une opposition qui présente tout le temps une vision tronquée de la réalité. Une opposition qui oublie régulièrement de signaler les récents transferts de compétences de la Ville de Nantes vers Nantes Métropole. Transferts (au profit de la seule ville de Nantes) que les habitants des 24 communes doivent désormais assumer collectivement à travers l’augmentation substantielle de la fiscalité métropolitaine… Il faut savoir que sur 10 € d’augmentation de notre taxe d’habitation en 2016, la moitié revient désormais à la Métropole qui a augmenté ses taux… Quant au mode de calcul par l’opposition de la baisse des dotations de l’Etat à notre ville, il est tout aussi aberrant et tronqué. Car c’est bien près de 15 millions d’euros que nous aurons perdu entre 2013 et 2020.

Illisible, incompréhensible

Lors de notre dernier conseil, nous avons voté 2 subventions à 2 associations pour l’animation estivale de la plage et des bords de Loire. Les 2 aides procèdent de la même volonté : développer, avec le mouvement associatif, sur un
site patrimonial et naturel, l’offre culturelle en direction des Sébastiennais. L’opposition a voté une subvention, mais pas l’autre… les acteurs de ces projets et le public apprécieront cette incohérence.

Quant à nos aides financières aux centres socioculturels, elles correspondent au travail social effectivement mis en oeuvre sur le terrain. Qui pourrait nous reprocher de vouloir contrôler la réalité des actions de nos 2 centres, et de mettre en regard cette réalité et l’argent public que nous y consacrons ? Mais là encore, l’opposition est incompréhensible et entretient la confusion. Nous, nous faisons preuve de rigueur budgétaire, et nous faisons face à notre obligation de responsabilité. 

Un très bel été à toutes et à tous !

Vos élus « de toutes sensibilités » : Joël GUERRIAU, Laurent TURQUOIS, Michèle BONNET, Thomas BOUCHER, Sandrine PUBILL, Sylvain GATT, Alice BELLING, Gilles-Antoine BEAUPÉRIN, Malika ZENAÏDI, Alain HARDOUIN, Patrice JEAN, Christine CAUCHON, Audrey AYME, Yves AUMON, Agnès REVOL, Isabelle MÉRAND-GAUTHIER, , Maryse ETIENNE, Hélène THOMY, Laurent BERTHOMÉ, Marie-Christine LAURENT, Philippe BABONNEAU, Jules QUANTIN, Anne TERVÉ, Clémence RÉMAUD, Meriem COILLIER-ASSOUNI, Yves RIO, Jean-François FRION, Marcelle DAMAS et Philippe RIOUX.

30/06/2017