Alerte

Sécheresse : alerte renforcée (niveau 3)

Les débits de la Loire ont franchi le seuil d’alerte renforcée et continuent actuellement de diminuer.
Dans ce contexte, le bassin versant de la Loire et les usages de l’eau du réseau public d’alimentation en eau potable sont classés en alerte renforcée, ce qui correspond au niveau 3 du classement sécheresse, pour lequel les communes doivent d’une part renforcer la limitation de certains usages de l’eau potable et d’autre part déclencher des mesures d’interdiction et informer leurs habitants.

L’ACTION DE LA VILLE
Conscient de l’urgence de préserver la ressource en eau et de respecter les arrêtés sécheresse en cours, le Service Espaces Publics :
– N’arrose pas les espaces verts, terrains de sports et massifs de fleurs
– Arrose les greens de golf uniquement entre 20h et 8h du matin
– Arrose les arbres plantés de cette année entre 20h et 8h du matin pour les maintenir en vie
– Utilise de l’eau non potable provenant de forages existants

Pour les habitants, il est désormais interdit :
– d’arroser les pelouses et jardins
– d’arroser son potager entre 8h et 20h
– de remplir les piscines
– de nettoyer son véhicule, son bateau, ainsi que les façades des maisons,
– de nettoyer les voiries

En complément, voici un rappel de quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre collectivement :

– privilégier les douches courtes et éviter de prendre des bains,
– penser à récupérer les eaux de pluie pour l’arrosage de ses plantations,
– utiliser son lave-vaisselle et/ou sa machine-à-laver uniquement lorsqu’ils sont remplis,
– réparer immédiatement ses fuites d’eau,
– installer des systèmes de « mousseur » aux robinets pour diminuer le débit à chaque utilisation,
– etc.
En savoir plus :
Infos sécheresse

Rappel du classement en cas de sécheresse :

Niveau 1 « vigilance » : tous les usagers sont incités à restreindre volontairement leur consommation d’eau ;
Niveau 2 « alerte » : mesures de restrictions et/ou d’interdictions pour certains usages ;
Niveau 3 « alerte renforcée » : mesures de restriction et/ou d’interdiction renforcées ;
Niveau 4 « crise » : seuls les prélèvements d’eau pour les usages prioritaires (eau potable, santé et salubrité publique, sécurité civile) sont autorisés.