Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Projet Uyuni

//

Alban Tessier sur le Salar d'uyuni

Alban Tessier l'a fait, Félicitations !

Sylvie Lacosse, sont médecin, et Alban Tessier à son arrivée à Colchani"Malvoyant, je projette de traverser à pied, seul et en autonomie complète le plus vaste désert de sel du monde à près de 4000m d’altitude."

Un projet

De Llica à Colchani, en passant par la Isla del Pescado, l’objectif était d’effectuer la traversée de l’emblématique Salar de Uyuni en Bolivie du 17 au 23 juillet 2018. 7 jours pour 7 étapes et un total de 140 kilomètres seul, en autonomie complète.

Le Salar de Uyuni

Situé au pied de la Cordillère des andes à 3670 m d’altitude, le Salar de Uyuni est le plus vaste désert de sel du monde avec une superficie de 10 000 km²

Le matériel

L’ essentiel de l’expérience repose sur un outil de guidage adapté à la déficience visuelle. Cet outil basé sur la technologie GPS lui a permi de suivre un parcours préalablement défini avec l’équipe sur place.

Alban était également en possession d’un smartphone «durci» et d’un boitier satellitaire. Un chariot de trek embarquait l’ensemble du matériel et des vivres. Il a porté une attention particulière au peu de vue qu’il lui reste et devait donc protéger ses yeux au mieux de la réverbération importante sur le Salar. 

Une protection optique de grande qualité est donc indispensable. Bien entendu l’habillement était aussi adapté aux conditions climatiques extrêmes et relevait de vêtements spécifiques pour la haute montagne.

Un homme

Alban TESSIER, 40 ans, marié avec Morgana, père de 2 filles : Elia 10 ans et Lizon 8 ans. Il est atteint d’une rétinite pigmentaire, une maladie évolutive de la vision. "J’ai toujours eu une certaine admiration pour les expéditions de l’extrême comme celles de Nicolas VANIER, de Mike HORN ou encore l’exploit de Philippe CROIZON". 

L’association À PERTE DE VUE

L’association qui a porté le projet a pour objectif de sensibiliser à la déficience visuelle, de tordre le cou aux idées reçues et aux préjugés. L’objet est de démontrer le champ des possibles, sans se prévaloir des singularités de chacun. Chaque individu a ses problématiques, évolue dans des contextes qui lui sont propres et se confronte aux situations de handicap qui en découlent.

L’équipe d’intervention

Celle-ci était composée d’un correspondant local connaissant l’environnement du Salar et d’un médecin français, Sylvie Lacosse. Elle pouvait intervenir 24h/24 en 4x4 dans un délai d’une heure, soit sur appel téléphonique, soit suite au déclenchement du signal de détresse. Elle était en mesure de suivre en temps réel ma position GPS et ainsi me géolocaliser.

Contact

Association À PERTE DE VUE
16  rue Lejeune
44650 Corcoué-sur- Logne
Facebook & Twitter : @projetuyuni
alban.tessier@gmail.com
www.apertedevue.fr
+33(0) 6 61 77 55 97
+33(0) 2 28 01 32 78

24/07/2018