Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Expression des élus de la minorité

//

Faire entendre sa voix

Magazine n° 165 juillet-août 2019

Débattre des compétences des différentes institutions (Ville / Métropole / Département / Région / État) est un vaste sujet impossible à traiter dans son intégralité. Nous avons choisi de nous concentrer sur l’impact de quelques choix de l’État sur les collectivités locales.

Le gouvernement a, en grande partie, privé les collectivités locales, dont les communes, de la faculté d’action sur leurs ressources en supprimant totalement d’ici trois ans la taxe d’habitation. Ce manque de ressources est censé être compensé par l’État, mais sans aucune garantie de pérennité.

Parallèlement, il va légiférer en matière sociale, conditions d’indemnisation chômage, retraites, etc. Dans tous ces domaines, le gouvernement a l’intention de durcir les conditions d’accès aux droits. Cela aura automatiquement des conséquences sur les dépenses des communes et des départements.

Ainsi, le durcissement des conditions d’accès aux allocations chômage va en réduire le nombre de bénéficiaires et renvoyer la prise en charge de ces derniers sur le budget des départements par le biais du RSA.

Les communes, souvent le premier recours des populations confrontées aux difficultés financières, par le biais des CCAS, seront impactées. Les aides attribuées à leurs habitants vont mécaniquement s’accroître du fait de l’augmentation du nombre de citoyens qui seront confrontés aux difficultés par le désengagement de l’État de ses obligations sociales. 

De même, sur l’accueil des migrants, les communes doivent pallier aux manquements de l’Etat pour ne pas laisser à la rue de nombreux réfugiés.

Les collectivités locales doivent exiger d’avoir la maîtrise de leurs ressources et que l’État assume ses responsabilités en matière sociale.

Contactez-nous : elus@saintsebastienaucoeur.fr
06 31 11 54 14
www.saintsebastienaucoeur.fr
Les élus Saint-Sébastien au cœur : Michel CAILLAUD, Anne-Marie LEDEBT, Hervé CAMUS, Benjamin BAUDRY, Christine LE MENTEC-TRICAUD, Stéphane GUILLOU.

03/06/2019

Cela peut aussi vous intéresser