Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Une cuisine centrale mutualisée pour 2022

//

Afin de concilier repas de qualité, approvisionnement local et coût de production, les villes de Saint-Sébastien-sur-Loire, des Sorinières et de Vertou s’engagent dans un projet de construction et d’exploitation en commun d’une cuisine centrale à horizon 2022.

Après une année d’échange et de réflexion, les trois villes ont pu dévoiler le 20 juin les contours du projet de cuisine centrale mutualisée. Ce projet de concertation rendue possible notamment grâce au soutien de Nantes Métropole et une première sur la métropole. L’objectif est double : faire face aux développements des besoins annoncés à l’horizon 2035 et répondre à l’obsolescence programmée des équipements.

Une politique de restauration ambitieuse et partagée

Il s’agit d’une vision commune, d’une même ambition qui s’articule autour de 4 axes :

  • l’éducation au goût et la qualité alimentaire
    recours privilégié au bio, aux produits frais, aux labels qualité etc.
  • la valorisation de la production locale
  • la préservation de l’environnement
    production écoresponsable, performance énergétique, lutte contre le gaspillage etc.
  • la responsabilité sociale
    optimisation des conditions de travail, politique de ressources humaines engagée etc.

La future cuisine centrale mutualisée sera construite sur le territoire vertavien, sur le site de la Presse au vin à proximité immédiate de Saint-Sébastien. Cette mutualisation a nécessité la création d’une structure dédiée à ce projet. Il s’agira d’un groupement de coopération sociale. Il sera mis en place pour permettre aux trois villes d’assurer la maitrise d’ouvrage de l’équipement puis l’amortissement des investissements et des coûts d’exploitation puis l’exploitation pérenne de l’équipement. La gouvernance est légère (une assemblée générale de 6 membres) et paritaire (1 membre égale 1 voix). Il s’agit d’une structure de droit public qui permet la mise à disposition des personnels en poste au sein de cuisine de Saint-Sébastien-sur-Loire et de Vertou tout en offrant la possibilité de recruter en externe pour compléter les équipes.

Pour Laurent Turquois, maire de Saint Sébastien : « Saint-Sébastien-sur-Loire a déjà expérimenté le partenariat et la coopération intercommunale pour la réalisation de sa salle de l’Embarcadère et de sa piscine. Une nouvelle fois, la mutualisation va permettre de créer une structure innovante au service des enfants, dans un cadre social responsable »

Calendrier

À télécharger : La cuisine centrale mutualisée

21/06/2019