Ce site internet utilise des cookies pour fonctionner.

Vous êtes ici

Des ruches municipales

//

Depuis 2009, la Ville est engagée dans la préservation des abeilles avec l’acquisition de trois ruches. Cette démarche a été récompensée le 5 décembre 2019 par la remise du label national « API cité » en présence de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF).

Ces trois ruches sont installées aux pépinières municipales, rue du Pas Brédy et sont gérées par un apiculteur municipal. Pour compléter cette démarche, un relevé faunistique d’abeilles sauvages a été réalisé sur les îles de Loire en 2018 par l’association Bretagne Vivante. Parallèlement, le service Espaces publics Ville est investi dans la lutte contre le frelon asiatique, principal prédateur des abeilles.

Pourquoi avoir des ruches ?

Les abeilles ont un rôle essentiel dans la pollinisation. Elles assurent, avec l’ensemble des pollinisateurs sauvages, la reproduction d’environ deux tiers des espèces cultivées, soit près de 35 % des ressources alimentaires mondiales. Leur importance écologique, économique et sanitaire (via la nutrition) est donc fondamentale. Or les abeilles sont aujourd’hui en danger : en France, 30 % du cheptel meurt chaque année. En cause : le réchauffement climatique, les frelons, l’usage des produits phytosanitaires. 

Pour 2020, la municipalité souhaite aller plus loin dans la démarche en proposant des animations pédagogiques et de sensibilisation envers les habitants, notamment les plus jeunes.

Des abeilles pour la Ville

Des abeilles se sont installées chez vous, contactez le service des Espaces publics qui a besoin de pollinisateurs et qui viendra récupérer vos précieux indésirables.

Vous avez constaté qu'un essaim d'abeilles avait élu domicile dans votre propriété, contactez le service des Espaces publics au 02 40 80 85 72 pour qu’il le récupère dans l'objectif de peupler les ruches municipales. Les abeilles iront butiner tant sur les espaces publics que sur sur les espaces privés tout en contribuant à polliniser les fleurs de la ville. Les service des Espaces publics n'utilise plus de produits phytosanitaires (pesticides) depuis des années, offrant à ces hyménoptères un terrain d'évolution très sain.

19/12/2019